Aujourd’hui : Chris Whitley…

Amateur de poésie éclairé (grand amateur de André Breton, André Gide, Albert Camus, René Char, Pierre Reverdy, Charles Simic, Guillaume Apollinaire, Paul Éluard), amateur de cinéma (Ingmar Bergman), et d’art (sa mère est sculptrice, et vit recluse loin de la ville), Chris Withley  forgera au cours des années son style musical unique, influencé de blues, de jazz, de songwriting éclairé et de musique électronique, qu’il a probablement côtoyée lors de son séjour en Europe. Son style de guitare unique, essentiellement acoustique, mais aussi électrique, dépasse le simple mélange de blues, rock et folk. Ses influences diverses s’étendent de Thelonious Monk à Kraftwerk, en passant par les Stooges ou Lou Reed.