Gabriel Yared

Quand on s’intéresse à la musique orchestrale, on n’échappe pas à la musique de film. Quelques repères : John Williams, Jerry Goldsmith, Nino Rota, Hans Zimmer, James Horner, Bernard Hermann, Trevor Rabin, Michael Giacchino, et Gabriel Yared qui se racontait ce jour-là à  Augustin Trapenard sur FranceInter.

Yared, c’est 37°2 le matin de Jean-Jacques Beineix, L’amant de Jean-Jacques Annaud, Le Patient anglais (The English Patient) d’Anthony Minghella. (Oscar 1997),  Le Talentueux Mr Ripley en 1999 et  Retour à Cold Mountain en 2003.

 

https://www.franceinter.fr/emissions/boomerang/boomerang-17-juin-2019?fbclid=IwAR1Zq685TWs1p4nKYg6NQhi9j7_FM5PgDmzJZGz0d2MtV13TbImDY-Wn6ho

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.