Qu’est ce que le MIDI?

[d’après  LANDR]

Certains outils de la production musicale sont essentiels à TOUS les producteurs. Comme le MIDI … C’est un outil polyvalent qui permet énormément de choses en studio. Qu’est-ce que le MIDI?

MIDI est l’abréviation de Musical Instrument Digital Interface. C’est une langue qui permet aux ordinateurs, aux instruments de musique et à d’autres matériels de communiquer.

Le MIDI a été développé au début des années 80 pour normaliser la communication entre les matériels de musique informatisés. Le protocole MIDI inclut l’interface, la langue dans laquelle les données MIDI sont transmises et les connexions nécessaires pour communiquer entre le matériel.

Le fondateur de Roland, Ikutaro Kakehashi, a proposé l’idée d’un langage d’instrument standard aux autres grands fabricants, y compris Oberheim, Dave Smith Instruments et Moog, en 1981. Au fil des années, des représentants de tous les principaux fabricants ont travaillé ensemble pour créer, modifier et perfectionner le MIDI. Le MIDI standard a été dévoilé en 1982. Le MIDI sert encore de base pour des tonnes de musiques aujourd’hui.

NOTES ET ÉVÉNEMENTS MIDI

Lorsque qu’on utilise un instrument MIDI, chaque fois qu’on appuie sur une touche, une note MIDI est créée, parfois appelée événement MIDI, ne contenant pas de son mais des ordres pouvant déclencher un synthé selon les directives qu’elle contient .

Chaque événement MIDI contient des instructions qui déterminent:

  • La touche ON et OFF : Lorsque la touche est pressée/relâchée
  • Les pitches ou notes jouées
  • La vélocité : à quelle vitesse et à quel moment la touche est enfoncée
  • L’aftertouch: la pression exercée sur la touche
  • Le tempo (ou BPM)
  • Le panning : réglage de la distribution panoramique dans l’espace stéréo ou multi canaux.
  • Les modulations
  • Le volume

MIDI transmet également des données d’horloge MIDI pour permettre une synchronisation parfaite entre 2 instruments et même plus.

Les données d’horloge MIDI sont dépendantes du tempo du périphérique principal qui est généralement un séquenceur. Ainsi, si le tempo général change, le MIDI veille à ce que toute ta configuration reste synchronisée.

SÉQUENCEURS MIDI

La configuration MIDI la plus courante est d’utiliser un séquenceur comme hub principal. Les séquenceurs sont utilisés pour enregistrer, éditer, envoyer et lire les données MIDI qui composent ton projet. Ils peuvent être matériels comme un Akai MPC ou une station de son, ou un ordinateur exécutant un séquenceur DAW (Logic pro X, par exemple).

Le séquenceur est l’axe principal de ta composition. Il envoie des instructions à toutes les différentes parties de ton installation, enregistre tes performances, et conserve la trace de tes arrangements globaux. C’est le langage MIDI qui rend tout ça possible.

QU’EST-CE QUE LE MIDI N’EST PAS?

Il faut bien comprendre que le MIDI ne transmet PAS un signal audio réel. Le MIDI est un langage virtuel qui transmet des messages aux machines pour les piloter. Les séquenceurs enregistrent les données transmises via MIDI mais ils n’en font pas un signal audio réel représenté sous forme d’onde. C’est pourquoi une séquence MIDI apparaît toujours sous forme de petits rectangles.

Les données MIDI sont compactes, modifiables et faciles à déplacer. Les notes MIDI ne sont pas des clips audio.

Ainsi, au lieu d’entendre l’enregistrement audio, les notes MIDI que tu enregistres indiquent à ton synthétiseur ou à ta boîte à rythme de déclencher le son où et quand tu le souhaites.

Cela permet l’écoute de nouveaux sons avec les mêmes performances mais de manière simplifiée. Le MIDI te permet de modifier une partition indépendamment du son réel, éditing, ce qui signifie que tu n’as pas à enregistrer une nouvelle partition juste pour essayer un nouveau son.

Comme pour les pianos mécaniques, les notes sont perforées sur un carton de dimension standard et peuvent être jouées avec des sonorités différentes. -C’est une comparaison un peu rétro, mais cela permet de comprendre que votre daw est en quelque sorte un piano de saloon numérique, sauf qu’il vous permet d’avoir une multitude de sons bien au-delà de celui d’un piano bastringue.

DES CONNEXIONS MIDI

Pour tirer le meilleur parti de ta configuration MIDI, tu dois comprendre chaque connexion dans ta configuration MIDI. La plupart des connexions MIDI sont réalisées à l’aide d’un câble DIN à 5 broches. Ces câbles audio sont les plus communément appelés câbles MIDI (assez évident, mais très important).

Alors que la plupart des connexions MIDI utilisent toujours des câbles strictement MIDI, certaines configurations nécessitent uniquement une connexion USB vers USB ou USB vers MIDI en fonction de ton équipement ou de l’interface MIDI.

Pour obtenir les données MIDI de ton installation dans ton DAW, une interface MIDI est parfois nécessaire. Une interface MIDI permet à ton équipement d’envoyer et de recevoir des données MIDI vers et depuis ton meilleur logiciel DAW ou le séquenceur de ton choix.

what-is-midi_interface

MIDI IN, MIDI OUT, MIDI THRU

Passons par chaque type de port MIDI et parlons de ce qu’ils font.

  • MIDI OUT
    Le MIDI OUT transmet des données MIDI d’un périphérique comme un séquenceur ou un synthétiseur vers une autre source. Si tu utilises un DAW ou un séquenceur pour envoyer de l’information au matériel externe, la sortie MIDI OUT de ton séquenceur ira à l’entrée MIDI IN de ce matériel. La sortie MIDI OUT de ton séquenceur ou de ton DAW est généralement utilisée pour ce seul modèle de configuration. Le reste des instruments de ta chaîne utilisera MIDI THRU ou MIDI IN.
  • MIDI IN
    MIDI IN reçoit des données MIDI provenant d’une autre source. Le MIDI IN de ton équipement est utilisé pour recevoir des instructions de ton séquenceur ou d’un autre matériel.
  • MIDI THRU
    MIDI THRU duplique les données provenant du port MIDI IN. Cela te permet de connecter plusieurs périphériques sans avoir besoin de plusieurs ports sur ton séquenceur ou interface MIDI.

MIDI THRU te permet de connecter tous tes équipements avec un séquenceur central. C’est ce qu’on appelle « Daisy Chaining ».

PAS DE THRU? PAS DE PROBLÈME

La plupart des équipements modernes dotés de fonctions MIDI sont livrés avec un port MIDI THRU. Mais certaines unités ne comprennent pas les capacités MIDI THRU.

Un correctif simple consiste à utiliser un séparateur MIDI. Il te donne plusieurs ports THRU, donc pas de “daisy chaining” nécessaire (je vais parler de cela plus qu’en une seconde).

what-is-midi_midithru

Puisque le THRU duplique les informations venant de l’entrée MIDI IN, tu peux envoyer des informations ‘THRU’ aux périphériques suivants.

Ainsi, tout peut être branché et synchronisé sans avoir à connecter en MIDI chaque pièce d’équipement à ton séquenceur. Il ressemble à ceci :

MIDI OUT → MIDI IN → MIDI THRU → MIDI IN → MIDI THRU → MIDI IN

Cette chaîne peut continuer jusqu’à ce que tous tes canaux MIDI soient remplis.

Ce qui nous amène au prochain sujet MIDI important…

LES CANAUX MIDI

Les données MIDI sont transmises sur les canaux MIDI. Cela signifie que tu peux séquencer jusqu’à 16 sons différents d’un instrument. Aussi longtemps qu’ils sont sur des canaux différents. La plupart des instruments MIDI sont capables de transmettre des données MIDI sur 16 canaux différents. Ce qui semble ne pas être beaucoup, mais 16 canaux permettent d’avoir une bonne limite créative. 16 canaux pour envoyer des données MIDI sont plus que suffisants!

Astuce : Ne pas confondre le numéro de ta piste MIDI de ton DAW et le canal MIDI.

RÉGLAGE DU CANAL MIDI

Pour communiquer correctement l’un avec l’autre, le DAW ou séquenceur et le contrôleur MIDI doivent être réglés sur le même canal MIDI. Comme des talkies walkie, qui, pour communiquer entre eux, doivent être réglés sur le même canal. Chaque séquenceur, contrôleur et instrument possède son propre processus de réglage du canal MIDI. Le manuel est ton ami. Les canaux MIDI peuvent être un peu déroutants.

Ainsi, l’organisation, l’édition et la lecture d’un morceau entier à partir d’un instrument est possible à l’aide de MIDI.

LES BÉNÉFICES DU MIDI

Le MIDI aide à rendre tes performances meilleures parce qu’il permet l’édition continue des sons et des performances sans avoir besoin de ré-exécuter la pièce.

Tu n’aimes pas le son ? Tu veux changer la progression harmonique? Modifie la séquence MIDI et relance le son. Ce ne sont là que quelques-unes des façons dont le MIDI profite à ton flux de travail.

CONFIGURATION

Contrôleur MIDI et DAW

C’est la configuration MIDI la plus courante : c’est simple, portable, abordable et puissant à la fois. Avec l’aide de plugins VST, cette configuration transforme ton contrôleur MIDI en ce que tu veux tels que : des millions de synthés différents, des boîtes à rythmes… C’est la configuration MIDI la plus courante pour une raison – c’est simple, portable, abordable et puissant à la fois. La puissance de cette configuration simple et abordable vient de l’attribution de paramètres dans ton DAW. Le contrôleur MIDI peut contrôler n’importe quel plugin VST que tu chargeras.

Le piano roll du DAW te permet d’éditer des séquences et de composer avec l’aide du contrôleur pour jouer tes parties musicales. De plus, de nombreux contrôleurs MIDI sont livrés avec des boutons, des pads et des curseurs qui peuvent être assignés à ton DAW. Cette configuration est légère et intuitive pour composer tous les genres de musiques via MIDI. Ainsi, la production musicale devient encore plus accessible, ce jumelage devient une des installations de studio les plus communes et performantes.

[l’original, chez Landr…]