Une rapide histoire des musiques actuelles – Les chants de travail

Un chant de travail est une chanson chantée le plus souvent a cappella par des hommes ou des femmes de la campagne, des ouvriers ou des marins partageant une tâche fastidieuse. À l’Antiquité déjà, les femmes chantaient en filant, à l’image des déesses Calypso et Circé, qui, outre le fait de se divertir, reproduisaient aussi fréquemment que nécessaire les phrases musicales afin de mémoriser les motifs de leurs toiles. « Mieux vaut un palanquin plein que vide », chantaient les porteurs de l’Ancienne Égypte. Les chansons des forgerons, depuis la préhistoire, en particulier pour ceux qui travaillaient ensemble, facilitaient la coordination de leurs frappes et permettaient de mesurer le temps. Forme particulière du flamenco, les martinetes sont des chants accompagnés des marteaux de forgerons servant de percussions.

Pendant les tâches agricoles, certains africains chantent des chants de travail en s’accompagnant rythmiquement de leurs outils. On retrouve également cette pratique, par exemple : chez les piroguiers ou lors des travaux de damage dans les maisons au sol en terre battue (chez les sénoufos). Pendant les tâches quotidiennes de préparation culinaire, les femmes de certaines communautés traditionnelles africaines, par petits groupes de 3 ou 4 personnes, préparent collectivement le repas en chantant autour d’un mortier et en pilant du grain avec des pilons qui font des polyphonies rythmiques. Le pilon sert alors de baguette de percussion alors que le mortier sert de caisse de résonance.

À l’époque de l’esclavage des africains aux Amériques, tant aux Antilles qu’aux États-Unis, les esclaves accompagnaient leurs tâches de récolte du coton et de la canne à sucre de chants de travail, habitude musicale qui existait auparavant en Afrique pendant les tâches agricoles (culture des champs). Il s’agit donc en cela de l’exportation d’une tradition musicale liée au commerce triangulaire. (Résumé d’après Wikipedia)

Illustration par O’Brother, des Frères Cohen…

Dans la réalité… (Soyons clair : celui qui n’a pas le tempo ne fait pas sa part de travail et va le sentir passer!)

Le très célèbre Black Betty…

On notera que si, dans la culture afro-américaine, les worksongs évolueront vers les Negro Spiritual et le Gospel, puis vers le Blues, on retrouvera beaucoup des thèmes musicaux dans la musique Country.

Retour…